Geology

Une des originalités du plateau du Cengle est de reposer sur la barre rocheuse du même nom, qui s’est soulevée en même temps et qui est de la même nature géologique que la Sainte-Victoire qui nous surplombe : elle date donc du crétacé.

L’argilo-calcaire est roi

Il est composé en surface de calcaires du lutétien et se caractérise ainsi par la forte présence de ces calcaires gris-dur, plus ou moins décomposés en éboulis et argiles. Par endroits, on peut retrouver un peu de marnes rouges voire de marnes grises et des dépôts de colluvions du quaternaire, mais ce sont les argilo-calcaires très caillouteux qui dominent largement notre terroir.

La faible profondeur de sol fait que, littéralement, sur la plupart des parcelles et singulièrement en bas de coteau, les racines de la vigne viennent s’imbriquer dans les anfractuosités de la roche-mère.

Un terroir parfait pour la viticulture

Aux prédilections de la vigne pour ces terres pauvres et drainantes s’ajoute un climat particulièrement favorable. En effet la position d’altitude du plateau surexprime le climat semi-continental de notre zone, privée des influences maritimes par les massifs des Monts-Auréliens et de La Sainte-Baume qui font face au Domaine.

Ainsi, bénéficions nous de températures plus fraîches que dans le reste de la région, et les maturités sont plus progressives et plus tardives, préservant l’acidité des raisins, des potentiels aromatiques et phénoliques plus aboutis. Les vents fréquents s’accélèrent contre les parois de la Montagne Sainte-Victoire qui nous surplombe, créant des conditions peu favorables aux maladies cryptogamiques. Enfin notre isolement, au sein d’une nature préservée, dans les collines et la garrigue, favorise la biodiversité, facteur de résilience pour la vigne.